Vous êtes ici : AccueilFormationDevenir éleveur d’escargots, par où commencer ??

Devenir éleveur d’escargots, par où commencer ??

Courrier reçuDans ma vie, je souhaiterai faire un métier facile, reposant, bien payé. Surtout que celui-ci ne me prenne pas trop de temps dans la journée.

D’ailleurs, si mon choix s’est porté sur l’escargot, c’est parce que je ne vois pas très bien ce qu’il y a faire d’autre que mettre ce petit animal dans l’herbe. Il suffit de le laisser se nourrir pour le ramasser une fois qu’il a grossi.

C’est bien cela ? Ai-je tout compris ? Puis-je donc envisager cette profession d’après vous ?
Dans l’attente de votre réponse,

Hum, euh… comment vous dire ? Une chose est sûre, si une ou un professionnel (hélicicultrice / héliciculteur) de l’héliciculture (élevage d’escargots) lit ces quelques lignes ci-dessus, je vous garantis à 100% qu’il va avoir avoir un sacré sourire en coin.

Mais vous avez raison. Raison sur un point seulement. On met ce gastéropode hermaphrodite (pardon, ce petit animal) comme dit dans l’herbe. Quant au reste !!!

separation

Plaisanterie faite, si on reprenait ? Devenir éleveur d’escargots, par où commencer ?? Par le commencement peut-être, non ? Alors, expliquez-moi. Pourquoi vouloir choisir cette voie plutôt qu’une autre ? Est-ce pour quitter la ville dans le but de découvrir le côté nature ? Vous êtes attiré par les petites bêtes ? La soif d’indépendance ? L’envie de lâcher le stress du quotidien pour vivre au calme ? etc…

A vrai dire, peu importe votre réponse, l’issue sera la même. Si vous êtes en pleine lecture de cet article, c’est que finalement quelque part le sujet vous intéresse. Par où commencer une étude de marché ? Vous me voyez heureux de vous trouver là, je vous souhaite la bienvenue et vais tenter de vous expliquer.

Mais quelles sont les véritables informations à chercher ? Que faut-il absolument savoir ?

En premier lieu, comme toute étude de projet ou de marché, il vous faut vérifier quelques points :

– La région, l’établissement, sous quel statut ?
– Chez vous personnellement ? sur votre propre terrain ?
– Quel investissement ? Dans le cadre d’une création ou plutôt reprise ?
– Vos futurs clients, existent-ils ? qui sont-ils ? C’est primordial, vous êtes d’accord ?
– Avez-vous ou aurez-vous des concurrents (directs, indirects) ? Les connaissez-vous vraiment ?
– Quant à votre circuit de distribution, y avez-vous songé, pensé ? Avez-vous le sens du contact, de la vente ?
– …

La liste pourrait être bien plus longue, n’est-ce pas ?

separation

Mais avant tout cela, avant de vous poser TOUTES ces questions, il y en a une et c’est LA question primordiale à vous poser et qui me paraît véritablement essentielle à moi en premier lieu. C’est le POURQUOI ?

– Pourquoi voulez-vous lancer une activité hélicicole ? Est-ce votre passion ?
– Pourquoi êtes-vous prêt à sacrifier vos dimanches, loisirs ou votre train de vie actuel ?
– Pourquoi, pourquoi ??? ce fameux pourquoi ?

Avez-vous simplement conscience de la charge de travail d’un établissement hélicicole ? Peut-être, pensez-vous gagner plus ou n’aimez pas ou plus votre travail actuel où que sais-je encore ???

Si toute cette page devait se résumer en une phrase, je pense qu’elle serait celle-ci :
Mon choix de vouloir faire de l’escargot est-il un bon choix ?

Il n’y a pas de bon ou mauvais choix. Des opportunités parfois. Cela ne regarde que moi mais à mon avis personnel, je suis et reste persuadé que c’est un excellent choix. Il y a de la place pour tout le monde. Seulement, il y a des choses, des tas de choses à savoir, à connaître pour anticiper, prévoir et surtout ne pas se faire avoir. C’est un peu comme le pourquoi mais dont nous reparlerons bientôt.

 


Mon conseil :

A titre de conclusion de ce premier article (d’autres suivront), je vous conseillerai d’aller à la rencontre des professionnels exerçant à côté de chez vous. Allez visiter un, voir plusieurs élevages. Je l’ai fait personnellement à de nombreuses reprises.

Une chose dont je peux témoigner. Pas un, non pas un ne m’a pris de haut, pas un n’a pas voulu me renseigner. L’accueil est formidable. De 10mn de rendez-vous, je me retrouvai parfois à plus de 4h à discuter. Eh oui, ce monde est magique mais il a ses règles, ses contraintes et ses joies.



 

Vous souhaitez :

– en savoir plus, être prévenu(e) du prochain article ? Inscrivez-vous à la Newsletter, c’est gratuit.
– Réagir à cet article ? C’est possible, il vous suffit de laisser un commentaire ci-dessous.
– Parler de votre cas personnel, partager votre propre expérience, suivez ce lien
– Faire un J’aime sur ma page Facebook, je vous en remercie d’avance

 

Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire ou laisser un trackback à cette adresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Abonnez-vous à notre newsletter

  • Recherche par régions
  • Verrine originale pour apéro - Astuce de cuisine

Facebook